Le boom du digital dans l’immobilier

La publicité digitale continue sa forte accélération
C’est ce que confirme l’étude de référence sur le sujet du Syndicat des Régies Internet (SRI), réalisée en partenariat avec PwC et l’UDECAM et publiée en juillet dernier. Avec un peu plus de 1,8 M€ de CA en 2017, le marché de la publicité digitale confirme sa place de premier média (1/3 des dépenses publicitaires) et accroît son écart avec les médias classiques (+9,8% en un an).

 

Le search toujours leader. Le display en forte croissance, tiré par le social.
Sur ce créneau, c’est l’ensemble des leviers publicitaires digitaux qui sont en croissance. Search, display et autres leviers (emailing, comparateurs et affiliation) poursuivent leur progression. Mais la palme revient au display avec une croissance à plus de 17% sur un an, principalement portée par les réseaux sociaux (+45,9 % en France au S1 2017 par rapport au S1 2016).

 

Et dans l’immobilier ? La publicité digitale se confirme.
Dans ce contexte, les professionnels de l’immobilier affirment de plus en plus leur rôle d’annonceur digital. Et il le faut ! Car, comme l’affirmait Google lors du salon Rent en 2015, près de 100% des projets immobiliers commencent aujourd’hui sur internet. Le recul de la publicité immobilière papier se poursuit alors que, dans le même temps, les leviers digitaux s’accélèrent (site internet de l’agence, référencement…).

Historiquement tirée par le neuf, la publicité sur internet est dorénavant péblicité par les professionnels dans l’ancien.  La raison ? L’émergence de nouveaux espaces digitaux (display,smartphone, réseaux sociaux…) et des ciblages de plus en plus fins. Il est encore plus facile de toucher  la bonne personne au bon moment sur le bon support.

Vous voulez en savoir plus ? Demandez-nous !